? Mise en place d’une méthodologie de gestion des risques fournisseurs
Il y a une absence de la gestion du risque fournisseurs au sein du service achats, ce n’est pas considéré comme un objectif prioritaire et ne fait pas partie de la stratégie achats.
Les causes de ce manque sont :
• Manque de maturité au sein du service achats ;
• Manque de moyens humains ;
• Les risques ne sont pas anticipés et ne sont traités que lorsque le problème se présente ;
• Manque de soutien de la part de la Direction Générale ;
• Les freins techniques liés à la démarche même de gestion des risques (analyse, évaluation, plan d’action, etc…).
Il est primordial pour les acheteurs d’adopter avec les fournisseurs une démarche plus collaborative, pour aller (au moins avec les fournisseurs stratégiques) vers de véritables partenariats. Ces partenariats auront pour effets chez l’acheteur de :
– Mieux capter l’innovation,
– Augmenter les performances du fournisseur,
– Diminuer les risques fournisseurs.
Dans le même ordre d’idée, nous proposons aussi à l’entreprise de :
? Développer un guide à l’intention des fournisseurs étrangers :
Un bon moyen de fournir tous les requis liés à l’approvisionnement est d’élaborer un guide pour les fournisseurs étrangers. Il peut être traduit dans leur langue et mis à jour fréquemment. Ce guide peut inclure les éléments suivants :
– Règles sur l’emballage, l’étiquetage, de transit, de livraison, de qualité.
– Règles sur la documentation requise pour le dédouanement.
– Exemples des documents requis, nombre de copies, etc.
– Liste des transporteurs autorisés.
– Responsabilités quant à la documentation.
– Délais de transit acceptés.
– Procédure de coordination des livraisons.
– Assurances et conformité.